617 boul. Curé-Labelle, bureau 100

Blainville (Québec) J7C 2J1

Contactez-nous

Bassin versant de la rivière du Chicot

Mise en contexte

Le Club conseil Profit-eau-sol et ses partenaires travaille actuellement sur la mise en œuvre du projet de gestion intégré de l’eau du bassin versant de la rivière du Chicot. Le bassin versant est localisé sur les territoires des municipalités de Mirabel  et de Saint-Eustache. Ce projet collectif de gestion intégrée de l’eau en milieu agricole est financé par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ) pour une durée de trois ans. Le projet a pour objectif de contribuer collectivement à l’amélioration de la qualité de l’eau et des écosystèmes aquatiques du bassin versant de la rivière du Chicot.

Ce projet privilégie une approche de concertation où les producteurs agricoles sont au cœur de l’action. D’ailleurs, des consultations des producteurs agricoles ont été réalisées en février 2015, mars 2016 et avril 2017 sous le thème : «Ensemble, choisissons les solutions adaptées à votre réalité». Lors de ces rencontres, des discussions de groupes ont permis de prioriser les solutions à mettre de l’avant et de cibler des objectifs réalistes et, surtout, adaptés à la réalité des producteurs.

Des actions concrètes

Le Club conseil Profit-eau-sol coordonne, en collaboration avec les producteurs agricoles et les intervenants du milieu, la mise en œuvre d’actions concrètes:

  • Réalisation d’évaluations de la santé des sols et de la gestion des ennemis de cultures

  • Amélioration du drainage de surfac

  • Implantation des cultures de couverture

  • Réalisation d’aménagements de bandes riveraines et de haies brise-vents

  • Conseil et soutien à l’acquisition d’équipement pour la réduction des risques liés à l’utilisation des pesticides

  • Promotion de la lutte intégrée contre les ravageurs de cultures

Ces interventions sont bénéfiques pour les entreprises agricoles et pour l’environnement.  Il est gagnant d’avoir un sol en santé afin de favoriser une meilleure fertilité, une diminution de l’érosion et une réduction des risques de développement de maladies. En effet, en réduisant les pertes de sol,  on réduit les coûts reliés au nettoyage des fossés et des cours d’eau. De plus, la lutte intégrée combinée à une gestion efficace de l’utilisation de pesticides permettra de protéger la santé, l’environnement et de réaliser des économies.

Un projet rassembleur

Le Club Profit-eau-sol tient à remercier tous les partenaires qui ont contribué au démarrage du projet, soit les municipalités de Mirabel et Saint-Eustache, le Conseil des bassins versants de la rivière des Mille-Îles (COBAMIL), les Syndicats de base de l’UPA  Deux-Montagnes et Sainte-Scholastique – Mirabel et le MAPAQ, Direction régionale des Laurentides.

Pour plus de détails, contactez: 

Amélie Rodier et Stéphanie Ethier, coordonnatrices du projet