617 boul. Curé-Labelle, bureau 100

Blainville (Québec) J7C 2J1

Contactez-nous

STRATÉGIE D’INTERVENTION CONTRE LE BLANC DU FRAISIER

Objectifs

  • Promouvoir l’efficacité de méthodes préventives. 

  • Promouvoir l’utilisation des biopesticides, seuls ou en alternance avec les produits conventionnels.

  •  Diminuer la fréquence d’application en se basant sur la prise de donnée en champs.

  •  Favoriser un changement de comportement vers l’utilisation de pratiques culturales reconnues

  •  Diminuer l’IRE et IRS.

  •  Diminuer la pollution par les pesticides dans les cours d’eau.

  •  Démontrer les avantages financiers à utiliser cette pratique en présentant une évaluation économiqu

Méthodologie

Saison 2016
Pour la première année, nous avons fait l’introduction de cette pratique en comparant deux traitements différents :

  • Parcelle 1 : Traitements conventionnels avec un premier traitement à la chaux soufrée (technique du producteur). Cette parcelle était subdivisée en deux sections, soit entre-rangs avec ray-grass et entre rang avec paille.

  • Parcelle 2 : Traitements biologiques à prioriser avec un premier traitement à la chaux soufrée. Cette parcelle était également subdivisée en deux sections, soit entre-rangs avec ray-grass et entre-rangs avec paille.

Les produits utilisés pour les traitements dans le cadre de ce projet :

  •  Conventionnels : Quintec, Pristine, Flint et chaux soufrée

  • Biologiques : Actinovate, Tivano, Regalia et chaux soufrée

Saison 2017

  •  Parcelle 1 (Témoin) : Traitements conventionnels et biologiques. Cette parcelle possède des entre-rangs avec de la paille.

  • Parcelle 2 : Traitements conventionnels et biologiques. Cette parcelle possède des entre-rangs avec du Ray-grass.

Les produits utilisés pour les traitements dans le cadre de ce projet :

  • Conventionnels: Switch(Anthracnose et faiblement Blanc), Velum Prime(Blanc), Quintec (Blanc), Luna Tranquility(Blanc et faiblement Moisissure Grise), Nova(Blanc), Pristine(Anthracnose, Blanc et Moisissure Grise), Sercadis(Blanc et Moisissure Grise), Flint (Blanc)

  • Biologiques : Actinovate(Blanc, Anthracnose et Moisissure Grise), Regalia Maxx(Blanc et Moisissure Grise), Organo-san

Le témoin était le standard du producteur avec l’utilisation de fongicide conventionnel avec des entre-rangs couverts par de la paille.
Variables mesurées
Plants : évolution de la maladie
Chaque semaine, de juin au mois de septembre, nous avons évalué les symptômes de blanc suivants :

  •  % de la surface foliaire atteinte : représente la surface foliaire atteinte par l’ensemble des taches foliaires (pourpres, communes, causées par l’abrasion du vent, de Blanc).

  •  % de feuilles recourbées : comprends l’ensemble des feuilles recourbées, symptôme caractéristique du blanc

  •  % de taches de Blanc : représente le nombre de plants avec des taches pourpres ayant du mycélium blanc sur la face inférieure du feuillage.

  • Autres taches foliaires : comprends la tache pourpre, la tache commune et les taches causées par le vent

Autres variables mesurées :

  •  Traitements :

  • Date, nombre de traitements et produits utilisés

  • IRE et IRS global pour chaque parcelle

  • Analyses d’eau (pH pour efficacité du produit)

  •  Calibration du pulvérisateur

  •  Rapport du laboratoire de diagnostic

  •  Évaluation économique :

  •  Coût des produits utilisés

  •  Coût de l’utilisation des équipements

  •  Coût de la main-d’oeuvre

  •  Coûts totaux des traitements conventionnels versus biologiques

  •  Pulvérisateur :

  •  Données de calibration et de pulvérisation

  •  Pluviométrie et température (selon données d’Environnement Canada)

Résultats

Résultats 2016 :

  •  L’enroulement des feuilles est le symptôme le plus observé.

  • Le Blanc ne semble pas avoir affecté la production dans les 2 parcelles observées.

  • Les applications de fongicides biologiques ont eu une certaine efficacité pour contrôler la propagation du blanc.

  • Les traitements biologiques semblent moins efficaces pour un bon contrôle du blanc comparativement aux fongicides conventionnels, mais la production et la qualité des fruits étaient similaires dans tous les traitements selon les observations du producteur.

  • Les fongicides biologiques en traitement préventif sont une option qui offre un certain contrôle de la maladie du blanc du fraisier tout en étant moins dommageable pour l’environnement.

  • Le coût des traitements biologiques a été le plus économique.

Résultats 2017

  •  La parcelle témoin avec paille compte moins de plants affectés par le blanc tout au long de l’étude comparativement à la parcelle avec Ray-grass

  •  Le Blanc ne semble donc pas avoir affecté la production dans les 2 parcelles observées

Conclusion

En 2016, selon nos observations, les traitements biologiques étaient moins efficaces pour le contrôle du blanc comparativement aux fongicides conventionnels. Cependant, aucun impact de la maladie sur le rendement et sur la qualité des fruits n’a été observé.
En 2017, selon nos observations, les entre-rangs couverts de pailles seraient plus efficaces que le Ray-grass pour limiter la propagation du Blanc. Cependant, aucun impact de la maladie sur le rendement et sur la qualité des fruits n’a été observé.

Nombre de plants atteints par le blanc (incidence des traitements sur la maladie) 2016

Nombre de plants atteints par le blanc (incidence des traitements sur la maladie) 2017

Pour plus de détails, contactez: 

Jacynthe Paré, agronome

Rapport complet (2016 à 2018):